Que pouvez-vous savoir de l’optimisation du portage salarial ?

  Le portage salarial est un processus par lequel tout travailleur indépendant parvient à obtenir une protection sociale en qualité de salarié. C’est une démarche qui concerne plus les professionnels indépendants, les freelances, les consultants et les travailleurs autonomes. Afin d’accéder à cette offre, il est quand même très important d’analyser ses avantages et inconvénients, sans oublier les démarches administratives qui s’imposent.              

Quels sont les avantages et inconvénients du portage salarial ?

                Plusieurs professionnels indépendants accourent aujourd’hui vers le portage salarial à cause de ses nombreux avantages. Toutefois, il ne faut pas oublier que toute chose a ses insuffisances et limites. C’est en cliquant ici que vous comprendrez mieux les contours du portage salarial. 

Cela peut vous intéresser : Pourquoi opter pour une montre-bracelet en silicone ?

Les avantages du portage salarial 

                L’autonomie et la protection sociale sont les premiers avantages du portage salarial. Bien qu’exerçant ses différentes missions de façon indépendante, le porté jouit pleinement des multiples avantages d’un salarié (assurance chômage, sécurité sociale, retraite). Avec le portage salarial, le porté n’a pas à s’inquiéter de la gestion administrative de son activité. C’est sa société de portage qui a l’entière responsabilité de ladite mission. 

                Grâce au portage salarial, vous exercerez votre activité de manière autonome avec le soutien et l’accompagnement de votre société de portage.     

En parallèle : Quelques bonnes actions des entreprises pour activer le développement durable

Les inconvénients du portage salarial 

                Les limites du portage salarial se résument aux conditions d’éligibilité. Lesdites conditions sont l’autonomie, la qualification et l’expertise. Pour être qualifié pour le portage, vous devez avoir au minimum un Bac+2 ou jouir tout au moins de trois ans d’expérience dans votre domaine de compétence. Vous devez être compétent et avoir un savoir-faire irréprochable dans votre domaine d’activité. Si vous exercez une activité réglementée ou une activité offrant des services aux personnes, vous n’êtes pas éligible au portage salarial. 

Quelles sont les étapes et démarches à suivre pour optimiser son statut de salarié porté ?

                Pour entrer sous le système du portage salarial, il urge de remplir certaines conditions administratives, de pouvoir négocier les taux et contrats avec des clients et d’avoir les ressources et outils indispensables pour tout porté salarié. 

Les conditions administratives 

Il est avant tout nécessaire de trouver une mission à réaliser. Suite à l’obtention de ladite mission, vous devez analyser les modalités d’intervention de votre client afin de savoir si ces dernières vous conviennent ou non. C’est après cela que le salarié porté pourra signer une convention de portage salarial avec la société de portage de son choix.

La négociation des taux et contrats avec les clients

                Ici, vous devez négocier personnellement les taux et contrats avec vos clients. Puisque vous devenez ainsi indépendant et autonome, il vous revient de trouver des clients qui répondent à vos critères de choix. Avec ce dernier, vous négocierez les taux et clauses du contrat afin que chaque partie trouve une totale satisfaction.        

L’assemblage des ressources et outils utiles au porté salarié 

                Vous êtes officiellement un consultant porté. C’est le moment de mettre les ressources indispensables pour la réalisation de vos missions à portée de main.                                                    

Quelques conseils pratiques pour réussir dans le portage salarial 

                Il faut prendre soin de bien choisir vos taux de gestion. Ce choix doit être fait minutieusement après étude des formules de gestion proposées par votre société de portage. Vous devez également économiser sur vos charges sociales afin d’avoir des gains en épargne. Pour finir, apprenez à faire une bonne gestion de vos périodes creuses.